TOPOS - guide olivier

MENU
Aller au contenu
LES CASCADES DE GLACE DE LA VALLEE DE PEISEY-NANCROIX
 
Je mets gracieusement à la disposition des glaciairistes ce topo des cascades de glace de la vallée de Peisey-Nancroix. Les informations qu'il contient ont été collectées auprès de quelques uns des grimpeurs et ouvreurs de ces cascades. Si d'autres grimpeurs ou ouvreurs estiment utile de me livrer de nouvelles données ou de corriger celles dont je dispose, en particulier sur les éventuelles premières ascensions, qu'ils ne se privent pas : je suis preneur !
Certains seront peut être surpris par le niveau d'engagement proposé, en particulier pour les cascades de la face sud. Plusieurs explications à cela : ces cascades prennent le soleil plusieurs heures par jour et l'alternance grand froid la nuit grosse chaleur la journée les fragilise ; les pentes qui dominent le secteur sont au soleil toute la journée et certaines cascades sont fréquemment balayées par des coulées (grand bleu, n°15...) ; plusieurs de ces cascades présentent des structures hautes (150 à 200m) et raides, sans grosse terrasse pour les stabiliser (pétale douce, n°15, le bon la brute et le truand, n°18, et rentrez vivants, rentrez contents).
Ces cascades sont pour la plupart restées très sauvages (pourvu  que ça dure !) : seules quelques'unes d'entres elles sont équipées partiellement de relais sur pitons et/ou plaquettes (drap de soie, grand  bleu, le mône, Nancroix, pointe de flèche). Prévoyez toujours de redescendre sur lunules.
Le site est habité par un couple de gypaëtes barbus, qui s'y reproduit régulièrement. Certains secteurs peuvent être momentanément inaccessibles. Respectez ces interdictions, faute de quoi l'ensemble du  secteur pourrait un jour être interdit.
Bonne grimpe à tous.

Nom
Accès
Hauteur
Cotation
1er parcours connu
Remarques
SECTEUR NANCROIX
Cascade de l'aiguille rousseDepuis Plan Peisey par la chapelle des Vernettes en 1 heure et quart.80 mètresIV/5
P.ArpinTrès rarement en conditions. Située en face ouest de l'aiguille rousse à 1900m.
Cascades de nancroixAu bord de la route juste avant le village de Nancroix25 m maxi
II/4

Celle de gauche est la plus intéressante mais pas formée tous les ans
SECTEUR FACE NORD DE BELLECOTE
           
Le Mône
40 minutes depuis le parking du foyer de ski de fond (bout de la route).  Située rive droite du goulet de sortie de la face nord de Bellecôte.
7longueurs
II/4

Peu de dangers objectifs sauf par très fort risque d'avalanche. La grande classique du secteur. 1600m.
L'Aliet
2 heures depuis le parking. Après le refuge de Rosuel à l'aplomb du  sommet de l'Aliet.
60 mètres
III/4 à 5+
Y. Astier en 1989
A éviter par risque d'avalanche marqué. Cette cascade est souvent la première formée et la dernière à tomber (en avril). 2000m.
SECTEUR FACE SUD AVAL : LE GRAND BLEU
n°1 La jambe de belle-maman
1 heure depuis le parking.
140 mètresV/6/M
O.Oudard et S.Rutard le 13/01/06
Première longueur de n°2 puis traversée rocheuse en 3+ pourrie et dure à  protéger, puis cigare de 30 m très soutenu. Pas reprise en 2006.
n°2 Drap de soie ou le voile de la mariée (ruisseau des loyes)
1 heure depuis le parking.
180 mètres
IV/5
P Arpin
Très belle. Très classique depuis 2006.
n°3 Les voyageurs de l'au-delà
1 heure depuis le parking.
250 mètres
IV/5+
A Bergel et Y astier
Free standing à surveiller ! Régulièrement parcourue.
n°4
1 heure depuis le parking.

VI/6
déjà faite !
Juste à gauche du grand bleu. Particulièrement fragile
n°5 Le grand bleu

1 heure depuis le parking.
200 mètresV/4 à 5
Y Astier en 1989
Très  dangeureuse au soleil : les coulées passent dedans et le dernier ressaut  de gauche s'effondre facilement. La plus parcourue de la face sud.
SECTEUR FACE SUD  : LES SETIVES
n°6 Les bêtes qui s'ignorent
A éviter pour cause de nidification du Gypaète.
200 mètres
V/5/5+
Y.Astier
1ère cascade encaissée après le grand bleu. Pas souvent formée. 2 ressauts.
n°7 Cascade des sétives
A éviter pour cause de nidification du Gypaète.
300 mètres
IV/5

2ème cascade  après le grand bleu : 2 départs possibles : une longueur en goulotte  puis une pente de neige vers la droite ou directement à l'aplomb de la  gorge (rarement formé jusqu'en bas)
N°8
A éviter pour cause de nidification du Gypaète.
40 mètres
IV/5+

Juste à droite du 2ème départ de la précédente. Pas souvent formée.
N°9 Sassoulka Alexia
A éviter pour cause de nidification du Gypaète.
40 mètresIV/5+
Y. Astier
Juste à côté de la précédente. Pas souvent formée.
n°10 Cascade de la gorge 1
1 heure trois quarts depuis le parking.
70 mètres
IV/5/5+
Y.Astier
Mal abritée du soleil
n°11 Cascade de la gorge 2
1 heure trois quarts depuis le parking.
70 mètres
IV/5
Y.Astier
Bien abritée du soleil
SECTEUR FACE SUD AMONT : LE BON LA BRUTE ET LE TRUAND
n°12 Cascade de la prise d'eau
1 heure trois quarts depuis le parking.
100 mètres
V/5+
Y.Astier
Répérable à la prise d'eau en béton en plein milieu de la cascade. Rarement bien formée. Au soleil très tôt.
N°13 Pétale douce
1 heure trois quarts depuis le parking.
150 mètres
V/6S. Paris et O.Oudard le 9/02/2010
Grande ambiance avec des pétales géants à la verticale le jour de l'ouverture. Très rarement formée.
n°14
1 heure trois quarts depuis le parking.
150 mètres


Jamais vue grimpable : sans doute jamais réalisée.
n°15
2 heures depuis le parking
200 mètres
V/5 à 6S. Rutard et O. Oudard le 15/01/2006 ?? (peu probable)
Plusieurs lignes possibles. Grosse ambiance. Rappels sur lunules commodes et bien protégés (60m)
n°16 Le bon, la brute et le truand (nant pudret)
2 heures depuis le parking
200 mètres
V/6
S Rutard, O Oudard et C Grand le 17/01/2002
Rarement formée. Une première longueur sur un plaquage peu sûr. Peut être la plus belle cascade de Peisey ! refaite en 2009.
N°17 Nant putors



Très gros volume : jamais formée ! Jamais réalisée ! Elle s'effondre tout le temps !
n°18
2 heures depuis le parking
170 mètres
V/4+ à 5+

Cascade large : plusieurs itinéraires possibles. Attaque souvent mal formée. Relativement classique.
N°19 Le fer de lance
2 heures depuis le parking
150 mètres
IV/4+ à 5+
JM Boivin,  Falcoz, Marcotti
La plus sûre et la plus régulièrement formée de toutes les cascades de la face sud : un must ! Et la plus classique du secteur.
n°20 Rentrez vivants, rentrez contents !
2 heures depuis le parking
120 mètres
VI/6 à 6+
S Rutard et O Oudard le 10/01/2002
Très rarement formée jusqu'en bas : la cascade trop lourde s'effondre souvent avant de toucher. 2 ou 3 parcours en 2002.
Falaise de Crêt Bettex
La falaise de Crêt Bettex est située dans le vallon des Chapieux, au nord de Bourg St Maurice. Elle est due au travail de deux guides de Tarentaise, Stéphane Rutard et Olivier Oudard. C'est une falaise calcaire plutôt difficile avec quelques voies "d'échauffement" en 6 et une majorité de voies entre 7a et 8a+. Les voies sont relativement hautes (entre 20 et 30m) et toutes présentent des profils déversants. On peut y grimper tant qu'il n'y a pas de neige ; il peut y faire très chaud et c'est plutôt une falaise d'automne et de journées froides. Malgré un nombre de voies restreint (22) c'est un site d'intérêt car les voies sont à la fois très techniques, très variées et très difficiles à lire : ce n'est pas l'endroit idéal pour enchaîner les voies "à vue" mais plutôt pour venir travailler des projets. Le premier contact peut être difficile ; il faut savoir persévérer pour profiter pleinement de la falaise. Il est possible de passer s'échauffer à la falaise du Pont St Antoine avant de monter à Crêt Bettex (30min de trajet entre les deux pieds de falaise). La falaise présente une particularité : le secteur haut (voies 1 à 5) se grimpe depuis une petite vire, accessible par l'une des deux longueurs en 6a et sur laquelle il faut se vacher et attacher les sacs (on peut s'y tenir à trois assez confortablement). Au dessus, les voies 1, 2 et 3 se déroulent sur un mur parfaitement plan et fortement déversant, criblé de trous plus ou moins crochetants.
La falaise de la Combe de la Neuva
La falaise de la Combe de la Neuva a vu les premières voies équipées au premier secteur dans les années 1990 par certains membres du PGHM de Bourg St Maurice dont Pascal Loszack et Séverin Marchand, puis elle était retombée dans l'oubli pendant une bonne quinzaine d'années. L'équipement a ensuite repris à l'initiative de plusieurs personnes dont Pascal Loszack, Stéphane Rutard et Dominique Maillot. Le deuxième secteur va se développer un peu plus tard (2007) sous l'impulsion de Olivier Oudard. A noter que Pascal Loszack et le PGHM ont ouvert 3 ou 4 voies de l'autre côté du vallon en face sud.
C'est la falaise idéale par temps très chaud (le soleil arrive vers 14h en été) mais on peut y grimper au printemps et à l'automne tant qu'il ne fait pas vraiment froid.
On y trouve du calcaire très abrasif de très bonne qualité, gouttes d'eau et conglomérat de type poudingue. les voies sont souvent longues (entre 30 et 40m) dans des murs verticaux à légèrement déversants. Cordes de 80m et près de 20 dégaines sont ici indispensables.
La fréquentation y est généralement faible sauf les WE très chaud en été. Le secteur 2 est, lui, toujours très calme.
Télécharger en PDF :



Olivier OUDARD
Rue des Bronziers / Chef-lieu
73210 PEISEY-NANCROIX
+33 (0)6.22.52.00.34
Siret : 440 985 794 000 13
Retourner au contenu